Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 30 novembre 2014

Sarkommence

Avec ses 64% au sein de son propre parti Nicolas Sarkozy (re)devient donc le nouveau patron du parti de la droite républicaine. En 2004 déjà il occupait ce poste. 64% : le débat est lancé à savoir si c'est un bon, moyen ou mauvais score. Très franchement? Est-ce là l'essentiel? Ce qui est acté c'est que l'ancien Chef de l'État a déjà fait l'impasse sur cette victoire interne pour regarder l'horizon 2016 et la date des primaires à l'UMP. Mais fondamentalement, l'homme a t-il changé? Quelles sont ses nouvelles options sauf à "abroger" tout et n'importe quoi? Qu'est ce que la droite va pouvoir poser comme débat sur la table lequel permettrait une confrontation non pas idéologique mais programmatique pour notre pays? Abroger la loi Taubira, abroger la réforme des rythmes scolaires, abroger la nouvelle carte électorale... quel programme pour 2017!

J'ai tenté de suivre la primaire interne pour la fonction de président de l'UMP et je dois reconnaître un certain talent à Bruno Le Maire qui à l'instar de son livre (que je vous recommande car il est de qualité; "Jours de pouvoir" Ed.Gallimard) et de "la petite souris dans le mur" qui l'empêche de dormir; il aura été cette petite souris entre les jambes du pacha national.

Des 3 candidats tous sont de la droite dite "dure" avec des positions extrêmement conservatrices et radicales pour notre pays, aucun ne se détache véritablement. Ce qui m'aura le plus surpris est l'analyse que porte Monsieur Sarkozy sur l'Europe et sur la volonté qu'il peut avoir de vouloir "renégocier" voire (encore) supprimer des compétences de l'Europe. Il m'a donné le sentiment, simplement, d'être une girouette constante pour ratisser le plus large au sein des adhérents UMP, a priori le pari fut le bon car il vient d'être élu président. L'heure est pourtant au rassemblement, pas au clivage. Le doute s'installe.

Sarkozy_ambitiondevorante.jpg

14:37 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

64% c'est un bon score , ça me surprend quand meme , il n'est pas le reflet des citoyens , mais celui des encartés d'un parti , qui ne sont visiblement pas rancuniers d'avoir remboursés des dépenses de campagne somptuaires et illégales , quant les cadres du meme parti rechignaient à mettre la main à la poche !

Sarkommence , le titre est bien trouvé ! et ça va sans doute commencer par la disparition de l'Ump , trop "chargé" d'irrégularités et de difficultés financieres et comptables

Écrit par : anchorage | dimanche, 30 novembre 2014

Les commentaires sont fermés.