Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 29 janvier 2015

Départementales : c'est dans 2 mois.

Dans deux mois jour pour jour aujourd'hui la campagne des départementales sera terminée. Chacun d'entre vous, je le souhaite, aura glissé un bulletin dans l'urne les dimanches 22 et 29 mars 2015 pour élire vos représentants au nouveau Conseil Départemental.

Aujourd'hui, et pour deux jours, celui qui est encore nommé Conseil Général, se réunit pour sa session et en ce qui concerne l'actuel président, Pierre Maille, ce sera son ultime session après 17 années passées à la tête du département. Il s'agit ici de lui rendre hommage pour toutes les politiques lancées sous son mandat et avec sa majorité : les solidarités, le développement durable, le développement du sport de proximité, l'accompagnement dans la dépendance, le développement de la politique culturelle départementale. Et aussi, je le souligne, la fin du clientélisme qui pouvait exister jusqu'en 1998 où chaque conseiller général venait, en quelque sorte, retirer les subventions  pour son secteur et "arroser" sans aucune politique définie préalablement ni fil conducteur. Forcément cela fait plaisir sur le moment mais l'argent public y est dépensé n'importe comment. L'éthique c'est aussi quelque chose de fondamental en politique et Pierre Maille a su lui donner du sens; brillamment relayé d'ailleurs par Chantal Simon Guillou ce jour à Quimper.

Chacun le sait mais avec la volonté de ne pas rompre ce dynamisme et cet élan je soutiens activement les candidats issus de la majorité départementale sortante et, localement, la candidature conjointe de Nathalie Sarrabezolles et de Stéphane Péron.

Tout est prêt pour vous présenter un programme, échanger sur le bilan, rencontrer les habitants de notre nouveau canton. Déjà les 2 candidats sillonnent le territoire depuis 1 mois pour expliquer et rencontrer. Ici plus qu'ailleurs l'enjeu sera double car les adhérents socialistes ont décidé, en décembre, afin de pouvoir faire campagne sereinement loin de la guerre des égos des uns et des autres, de dire aux électeurs avec franchise "si Nathalie Sarrabezolles est élue et si une majorité se dégage au soir du 29 mars, alors ce sera elle la candidate pour la fonction de présidente". Respect ainsi que transparence.

Une fois réglée cette question avouez qu'il est plus aisé de faire campagne sans avoir besoin, comme en face, d'aiguiser son couteau pour savoir qui de Madame X ou de Madame Y sera en "situation de". N'oubliez pas, la démocratie c'est la liberté. Mais un bulletin dans l'urne c'est quelque chose de puissant, d'important. Allez voter les 22 et 29 Mars 2015.

Capture d’écran 2014-12-23 à 14.30.27.png

Blog de Nathalie Sarrabezolles et Stéphane Péron ICI

Facebook de campagne ICI

Twitter de campagne ICI

Abonnez-vous et suivez-les au quotidien!

 

16:44 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.