Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 08 février 2015

Visite du Sous-Préfet de Brest : les dossiers de notre ville.

Suite à une invitation lancée voilà plusieurs semaines Monsieur Guérin, Sous-Préfet du Finistère, est venu à la rencontre des élus vendredi matin. L'État est un partenaire quotidien d'une mairie : la sécurité, les projets d'aménagements et tant d'autres sujets qui font que le dialogue est essentiel.

De 10h00 à 14h00 nous avons eu le temps d'aborder dans le détail plusieurs sujets qui concernent la ville : l'enquête publique visant à accueillir notre futur EHPAD sur les hauteurs du Relecq-Kerhuon, le dossier du passage à niveau 306, la servitude littorale et son rétablissement (délibérations votées jeudi soir en conseil), les murs anti-bruit de la pénétrante sud de la RN 165 (après le Pont de l'Iroise) et enfin le secteur du camping de Camfrout avec les nouvelles dispositions de l'État pour les zones de submersions marines. J'ai bien tenu à prioriser les dossiers. Si celui du PAN 306 avance bien, c'est celui de l'enquête publique concernant l'EHPAD qui a retenu l'attention de Monsieur le Sous-Préfet nous assurant par la-même le plein soutien de l'État dans cette démarche d'intérêt général. Conjointement nous avons pu établir un planning lequel permettrait d'ouvrir l'enquête en mairie pour début avril. Il appartiendra donc à chacun de venir consigner ses remarques auprès du/de la commissaire enquêteur.

Le second dossier étant l'application de l'arrêté préfectoral de 1993 (post précédent) nous sommes allés le long du littoral pour nous rendre compte de la situation compliquée de ce secteur. Là encore Le Relecq-Kerhuon devrait avoir l'oreille du Préfet du Finistère quant à la validation du nouveau tracé dans un premier temps et quant au lancement d'une autre enquête sur les sables rouges cette fois (falaise qui s'effondre) pour rétablir définitivement la continuité littorale.

Enfin, et parce que l'État a toujours des dotations qui peuvent "traîner" ici et là, la ville devrait percevoir une certaine somme pour le financement de notre projet structurant et de réaménagement du complexe sportif de Kerzincuff. Plus qu'un simple terrain synthétique que l'on voit fleurir ici et là, c'est un projet beaucoup plus ambitieux pour fédérer tout un secteur socio culturel et sportif. Projet qui a donc retenu toute l'attention du Haut Fonctionnaire...

Capture d’écran 2015-02-08 à 18.33.34.png

Le Sous-Préfet, à ma gauche, s'est rendu sur 5 sites de la ville dont celui du Passage à niveau de Kerscao, en présence des services de la ville, de la sous-préfecture et des élus.

18:38 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.