Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 03 avril 2015

Installation du conseil départemental.

Hier avec nombre de Kerhorres et de Finistériens j'ai pu assister, aux premières loges, à l'élection de Nathalie Sarrabezolles comme présidente du département. Moment solennel et important pour une démocratie c'était aussi un moment important dans le sens où une femme accède pour la première fois à la fonction de présidente de cet exécutif en succession à Pierre Maille (chaleureusement applaudi avec une salle debout exceptés les candidats de l'Alliance).

Fierté car elle a mené une excellente campagne, fierté car issue de nos terres Kerhorres, fierté car c'est une femme et que nous avons su montrer l'exemple mais là n'était pas vraiment l'essentiel!

L'essentiel étant la politique des solidarités, les enjeux du département, la volonté de n'oublier personne et de répondre aux inquiétudes d'un pays rural qui se sent oublié face aux espaces urbains et face à la métropole notamment. Son discours, ponctué de volonté de rassembler et d'avancer, a été remarqué par sa sobriété et son exigence. Je ne peux que lui souhaiter bonne chance ainsi qu'à son éxecutif qui saura trvailler dans l'intérêt général comme l'a toujours fait Pierre Maille. La poussée de la droite (24 élus) changera inévitablement la donne, de ce que j'ai pu entendre hier ils ne lui passeront rien, mais d'un côté comme de l'autre j'ai cru noter qu'il y aurait respect et volonté d'avancer dans la même direction. Détail : dans le discours du leader de la droite j'ai beaucoup apprécié son analyse sur les résultats de la semaine passée... "Vous êtes majoritaires en sièges mais nous sommes majoritaires en voix (sic)" Donc, en gros, c'est nous "qu'on a gagné" les élections et c'est vous qui êtes là par accident. Ça me rappelle étrangement l'Alliance "locale" au conseil municipal qui additionne ses voix plus celles de l'abstention pour dire " nous sommes majoritaires".

Ceci dit avec la candidate de Guipavas qu'ils avaient aux départementales et son attitude...étrangement étrange je ne suis qu'à moitié étonné qu'ils inventent des calculs bizarres.  

Capture d’écran 2015-04-02 à 17.16.10.png

Capture d’écran 2015-04-03 à 11.00.46.png

 

11:08 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.