Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 22 mai 2015

Gambetta : la proximité passe par le fleurissement

Voilà de nombreux mois, je dirais même de nombreuses années, que vous êtes attentifs à l'embellissement de certaines artères essentielles de notre ville. Récemment encore je recevais une pétition de quelques 450 signatures via nos commerçants locaux. La demande était, somme toute, assez simple : rendre plus attractif, plus coloré, le Boulevard Gambetta.

Dans cette optique, Johan Richard, adjoint au Maire en charge de la proximité et Marie-Christine Mahmutovic en charge des travaux et de l'urbanisme, ont préparé avec les services de la métropole une proposition originale qui pourrait voir le jour dès le mois d'octobre. Pour ce faire j'avais convié tous les riverains et commerçants du site à venir découvrir, hier soir, en Mairie les propositions d'embellissements.

Nous prévoyons de réinvestir l'ensemble des jardinières laissées à l'abandon, retravailler les massifs de la Place de Metz et de la Place Jeanne d'Arc, d'en profiter pour repeindre l'intégralité des jardinières d'aspects granitiques (couleurs vives) mais l'originalité portera sur la création de "trottoirs jardins" le long des habitations sur une largeur limitée afin de ne pas rendre impraticables trottoirs pour les personnes à mobilité réduite. L'idée est déjà testée à Brest et elle a fait ses preuves. Plantations en rez de trottoir de plantes montantes ou non afin de présenter un aspect verdoyant tout au long du boulevard et en dehors des seules jardinières existantes. J'en ai profité pour informer l'auditoire de notre intention, enfin, de retravailler la Place Jeanne d'Arc en supprimant, le vieux Kiosque de 1989 lequel a très mal vieillit malgré les coups de pinceaux. A ce jour l'espace ne donne guère envie...

Nous proposons donc de conserver les parements en pierre, les murs existants mais de faire disparaître l'aspect métallique. Si la salle a voté a une large majorité pour sa suppression, votre avis m'intéresse tout de même.

N'hésitez donc pas à le faire savoir via l'adresse mail a.votre.ecoute@mairie-relecq-kerhuon.fr

Capture d’écran 2015-05-22 à 16.24.02.png

Réunion d'information le jeudi 21 mai à l'Hôtel de Ville.

Capture d’écran 2015-05-22 à 16.38.36.png

L'actuel Kiosque.

16:44 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Notre ville a vraiment besoin que l'on fasse plus attention a son esthetique et a ses amenagements , ce que vous proposez est un bon debut en prenant garde toutefois aux pieges : tous les bacs et jardinieres trop bas pour etre apercus des vehicules sont redoutablement et inutilement agressifs , exemple les jardinieres comme celles de la poste , qu'on a un mal fou a situer dans la phase terminale du stationnement et que l'onoublie en repartant car non visibles depuis le volant . Je pense aussi a l'attention a apporter lors de la construction de nouveaux batiments en centre ville exemple : l'horrible cube au dessus de la pharmacie Martin à comparer aux batiments bien plus esthetiques en face de l'aire des gens du voyage , pour un budget sans doute assez similaire l'esthetique n'est pas du tout la meme et le mariage maconnerie/bois est du plus bel effet contrairement aux horribles balcons en galva du batiment precedemment cité . Ce que je veux dire c'est que l'on peut sans surcout proposer une esthetique plus agreable pour tous en y pretant un peu attention

Écrit par : anchorage | vendredi, 22 mai 2015

Tout à fait d’accord avec le commentaire précédent !!! Surtout pour les jardinières où je viens d'y laisser mon pare-chocs car on ne les voit pas !! Les dites jardinières devraient être plus hautes et visibles depuis un véhicule garé , ce qui n'est pas le cas !!!

Écrit par : plunian | samedi, 23 mai 2015

Je partage également la volonté de mieux faire sans forcément dépenser ou faire dépenser trop d'argent. Cette idée est un bon début! Je partage également l'idée de supprimer cette verrue dans le paysage local : le kiosque ou ce qui fait office de car honnêtement il sert à tout sauf à être un kiosque depuis plus de 15 ans! Les clients et même commerçants locaux l'occupent comme aire de stationnement, pourquoi alors ne pas "officialiser" la chose en transformant 1 ou 2 places pour garer son auto? Le tout avec de beaux massifs et de belles fleurs?

Écrit par : YvonBerthou | samedi, 23 mai 2015

explications. RAPPEL, OPÉRATION BANLIEUE 89°.... Les méchantes jardinières de la poste: elles ne sont pas implantées suivant le plan d'origine. Ces jardinières devaient être décalées pour qu'il y ai l'espace d'une voiture entre elles.Or il manquait une jardinière pour le coté gauche là ou est la boites aux lettres, de ce fait on a réparti ces blocs minéraux restant le long des parkings et voilà pourquoi on ne peut pas ouvrir convenablement les portières des automobiles.
La Chapelle St. Julien: la commission des travaux de l'époque dont je faisais partie, avait choisi un modèle de kiosque en harmonie avec les maisons du boulevard, c'était une construction de pierre avec un toit d'ardoise de montagne "style breton". Or les seuls architectes agrées par le gouvernement socialiste de l'époque présentaient ce projet métallique qui nous permettait d'obtenir la subvention de 1 million de francs,coût de l'édifice, les kerhorres le l'époque, plein d'humour ont nommé ce kiosque Jeanne D'ARC la "Chapelle St. Julien"
, en l'honneur de monsieur Querré, mais certains l'appelait Cathédrale Fanch MITT.

Écrit par : MORVAN Christian | mercredi, 27 mai 2015

Les commentaires sont fermés.