Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 29 avril 2016

Un show minable

Il est important, selon moi, de ne pas confondre l'assemblée municipale avec une tribune de one man show ou, plus précisément en l'espèce, d'un one woman show. Ce n'est pas un lieu où l'on exprime sa haine, son dégoût et ses mensonges. Pourtant ce sont tous les ingrédients réunis pour détourner le citoyen des urnes et de la chose publique que Madame Berrou Gallaud a mis sur la table ce mercredi soir.

Tout démarrait pourtant si bien! Preuve en est, je l'informais en "off" de ma disponibilité pour elle et son groupe pour évoquer le rapport de la CRC du Sivu des Rives de l'Élorn si elle le souhaitait. Tout comme je l'ai proposé aux autres oppositions municipales de Guipavas : rien à cacher, transparence et échanges. Patatras. Dès le début du conseil c'est, et la presse le résume parfaitement ce jour, les services et la trésorerie qui en prennent pour leur grade : l'incompétence flirte avec la suspicion laquelle est teintée de possibles "magouilles". Le décor est planté... Le Trésorier Général, en retrait, présente le compte de gestion et reste impassible devant les attaques qui se dirigent, finalement, contre ses agents et ceux de la Mairie. Une première dans l'histoire de la ville : l'opposition votera contre le compte de gestion du trésorier! Elle recidivera en tentant une diversion pour, forcément, amener le sujet du SIVU des Rives de l'Élorn sur la place : Le Télégramme le précise bien, à 3 reprises je la rappelle à l'ordre sur les sujets qui nous occupent. Un sentiment de déjà vu avec sa collègue UMP de Brest au conseil de métropole... On profite d'une intervention pour digresser totalement. Et voilà que les sous entendus et les attaques quant à la probité des uns et des autres sont lancés. Qu'on se le dise cash : sa pensée est la suivante, Yohann Nédélec and Co savaient tout depuis le début, ils ont voulu tout cacher, ils ont voulu tout couvrir et fatalement le pot aux roses et découvert! Fichtre! Mais c'est bien sûr!

D'ici quelques semaines le compte rendu sera en ligne sur le site internet de la ville, il vous appartiendra de le lire...

Après une interruption de séance j'ai effectivement demandé des excuses à l'endroit des élus cités (pas pour moi pensez donc, ce ne sont plus des yeux qu'elle avait mais des mitraillettes donc...) et des services. Réponse négative de l'intéressée. Dès lors je demande aux autres élus de l'opposition de réagir. Et là c'est un grand moment de solitude pour celle qui souhaitait les mener à la victoire en 2014 : une désolidarisation totale des 4 autres élus qui précisent, sans un regard pour l'intéressée, "qu'ils ne valident pas les attaques personnelles en conseil" Mieux, Auguste Autret précisera, à raison, son intervention de mars 2014 où il informait l'assemblée qu'il souhaitait du respect et pas d'attaques. Je le crois volontiers et lui fait entièrement confiance. Sauf que. Présent dans la salle, l'ancien élu Jean Pascal Gallou se régale de voir son padawan dépasser le maître car chacun aura compris : la violence, le venin, l'attaque ne venaient pas d'une seule personne. Le mauvais génie de 2008-2014 revient par la (petite) fenêtre... et les textes sont co écrits dans la connaissance dudit groupe de l'opposition. Je salue cependant la dignité des élus qui ont eu le courage de s'exprimer pour se désolidariser. Pas simple en conseil de le faire.

A ce stade les agents municipaux ont été ébranlés. Les services de l'État et la trésorerie également. Chantal Guittet envisage très sérieusement de porter plainte pour diffamation. Une action, dont j'ignore encore les contours, sera menée par les personnes concernées. Je sais d'ores et déjà que les services de l'État et la trésorerie me sollicitent pour une future rencontre.

Et pour conclure en ce printemps naissant mais néanmoins frais, l'un des soutiens de la Cheffe de droite, Madame Marie-Janick Michel présente elle aussi dans la salle,  m'aura gratifié, tout de même, de "petite pourriture". Rien que cela. Je pense m'en inquiéter dès lors que je serai passé au stade de "grosse pourriture" sinon c'est pas très sérieux, hein? CQFD.

Capture d’écran 2016-04-29 à 11.56.23.png

12:04 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Imprimer |  Facebook | | | |

mercredi, 13 avril 2016

"Vive l'amitié franco-allemande!"

Certes, la photo qui illustre mon propos sur mon Blog n'est peut-être pas la meilleure mais elle résume aussi, très bien, l'état d'esprit de ce que nous avons tous vécu là-bas, à quelques dizaines de kilomètres de la Pologne! Après 23h de car, l'Allemagne, ses échanges sportifs entre nos deux territoires pouvaient débuter.

Et force est de constater que je suis ravi d'avoir été invité à participer à cette magnifique aventure humaine avec 78 participants! L'Allemagne , je ne connaissais pas autrement que dans les livres. Jamais aucun voyage de ce côté de l'Europe, pas non plus franchement une envie subite de m'y rendre. Une image assez terne au final. Mais que n'ai-je pas découvert en Saxe Allemande! Des paysages magnifiques, des villes comme Bautzen ou Dresden, une richesse culturelle intense. Mais aussi l'hospitalité locale, à Pulsnitz, dans "nos" familles : ni une ni deux, il faut apprendre l'Allemand, moi qui suis (plutôt) anglophone. Bref, tout ce petit monde qui se connait déjà pas mal entre le football, le hand ball et, depuis cette année, l'athlétisme. Des liens forts qui ne cessent de se renforcer, un jeu constant entre le sport, l'amitié, les résultats, les soirées et la découverte d'autres cultures, d'autres habitudes. Je ne peux qu'être admiratif du travail fourni par les responsables qui mènent de front leur vie pro et leur vie associative : Robert Le Roux du PIHB, Jean-Luc Boulic du FCRK, Claude Poulain des Koala sans oublier les autres bénévoles qui étaient présents : Christian Thomas, Yvon Ménez, Marcel Jézéquel, Caroline Boulanger, Mysillia et Hervé Peden, Eliane Brunstein, Morgane, Sterenn, Myriam, Sandrine... Il fallait voir tout cette équipe avec nos jeunes pousses sportives vaquer à leurs occupations pendant 5 jours. Un vrai bonheur que je suis heureux de vous faire partager.

Entre réception quasi quotidienne ici et là (et quelques bières naturellement), il m'a été donné la chance de vivre la fin d'une campagne municipale avec l'élection de la nouvelle Maire de la ville laquelle sera présente en avril 2017 à nos côtés au Relecq-Kerhuon. Et puis enfin... voir nos autocollants de la ville un peu partout dans leur club house respectif, c'est bien là la prise de conscience que nos liens sont encore à renforcer. Ich bin glücklich à défaut de "Ich bin a Berliner", laissons à l'histoire ce qui lui appartient.

Et aussi, tout de même, chapeau à tous les jeunes : vous avez été géniaux et, promis, dans deux ans nous chanterons une autre chanson au 1er étage du car! 

 

Capture d’écran 2016-04-13 à 19.21.43.png

Capture d’écran 2016-04-03 à 11.36.06.png

 

 

 

 

Capture d’écran 2016-04-13 à 19.46.54.png retrouvez d'autres photos sur mon Instagram

20:05 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |  Facebook | | | |

mardi, 05 avril 2016

LudiK 2016 : on va voir plus grand...

Dimanche 17 avril on déploie nos efforts pour faire (encore) mieux que 2015 avec notre édition pour tous les enfants et ados de la ville : le LudiK revient pendant les vacances scolaires. Partis de l'idée que de proposer des animations en plein air en fédérant les habitants, les clubs et associations pour passer une bonne journée était plutôt une réussite l'année dernière, nous mettons un cran supplémentaire dans les propositions que nous vous offrons ce dimanche d'avril : plus de structures gonflables (et nouvelles!) des Olympiades qui sont créées avec des équipes dès 6 ans, la restauration sur place pour y rester de 10h è 18h si vous le souhaitez, des initiations aux sports sur place : Association Gymnique les Kerhorres, Skol Gouren Kerhor, Tennis Club Relecquois, Etoile Saint Roger Rugby, Shun Fu Khan Aïkido, Groupe Cycliste Kerhuonnais, PLRK Badminton, Football Club Le Relecq-Kerhuon.

Il y a là des défis sportifs, la découverte de jeux traditionnels aussi et, bien entendu, les fameuses structures gonflables dont un parcours "Mexicain" de 20 mètres de long... A voir donc!

Certes, je n'ai pas la prétention de dire que la ville rivalise avec le Lac des 3 Curés mais c'est bel et bien un nouveau LudiK que nous proposons aux familles et adolescents pendant toute la journée dominicale. Avec notre créneau culture, c'est aussi une dimension festive et d'animations que nous souhaitons pérenniser sur notre ville. Avec l'arrivée de la Médiathèque François Mitterrand en 2013 et la mutation du pôle sportif actuelle, le complexe sportif et culturel est devenu une évidence comme lieu de regroupement de toutes ces manifestations.

Notre ville ne possède pas, hélas, de vrai centre mais possède au moins un vrai coeur culturel sportif et festif. Et comme image c'est plutôt pas mal! Rendez-vous donc au Complexe dès 10h00 le 17 avril.

Capture d’écran 2016-04-05 à 08.02.03.png

Capture d’écran 2016-04-05 à 08.02.35.png

08:21 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |  Facebook | | | |