Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 29 août 2016

La République fêtée : séquence réussie.

Ce n'était pas une assurance, ce n'était pas gagné de transposer la fête du 14 Juillet au 26 Août, de monter un peu "à l'arrache" cette journée "Fraternité"; pour autant le public est venu nombreux participer aux ateliers, rédiger des poèmes lesquels ont été lus devant l'assemblée, danser sur les sons du bal musette avant 21h00, sur des madison un peu plus tard et, finalement, participer au, je le reconnais, brillant feu d'artifice (sans jeu de mot) qui a été tiré du stade Gérard Garnier.

Moment de rencontres, d'échanges et surtout de plaisirs et de bons temps passés tous ensemble là étaient les objectifs de notre idée collective. Le service culture avec Isabelle Mazelin a su concocter un programme de qualité pour tenter de plaire au plus grand nombre et faire en sorte que chacun puisse passer une fin d'été festive et "colorée", j'espère donc que cela vous aura plu. Parallèlement à cela les élus de la majorité ont décidé de jouer pleinement le rôle associatif en mettant en place une petite offre restauration et buvette : près de 1900 bières servies, 800 soft, plus de 80 Kg de frites vendues et au moins 500 chipolatas et merguez cuites et le tout vendu au profit (les bénéfices) du Secours Populaire et du Secours Catholique. Ce sont les élus qui ont tenu la boutique et je les en remercie car sans ça, impossible de proposer une telle offre.

Vers 22h30 tout ce petit monde a été invité à rejoindre le stade en prévision du feu d'artifice avec, au préalable quelques mots que j'ai pu prononcer sur le triptyque "Liberté-Egalité-Fraternité" avant que les près de 2000 personnes entonnent la Marseillaise (moment solennel et poignant) devant le fumigène spécialement réalisé pour l'occasion : bleu-blanc-rouge. Aucune raison de laisser les armes de la République aux mêmes, qui les confisquent pour leurs campagnes nauséabondes, par un parti anxiogène et raciste qui surf sur le malheur du moment en espérant capitaliser pour Mai 2017. La fierté de nos valeurs, la fierté de nos couleurs ont pu être exprimées vendredi soir et le public a répondu du tac-o-tac à cet appel fraternel. Puis vint la playlist (on aime ou pas!) afin de rythmer les 20 mn d'étoiles éphémères pour paraphraser Calogero.

Belle rentrée, belle mise en bouche avant notre traditionnel grand rendez-vous du Pique-Nique Kerhorre sur le Pont dimanche. Bref, on était bien, tout simplement. Mais pour éviter tout risque d'autosatisfaction je vous laisse, si vous avez un compte, lire les commentaires (plus de 100) laissés sur mon profil Facebook. Assurément je n'ai pu payer tout ce petit monde pour donner un point de vue...

Merci à Yann Roudaut pour la vidéo.

Même la présidente du département du Finistère se lance sur la piste!

Capture d’écran 2016-08-28 à 11.17.53.png

Capture d’écran 2016-08-28 à 11.16.11.png

Daniel, Renaud, Patrick, Larry, Jocelyne, Claudie, Tom, Isabelle, Johan, Ronan, Laurent, Chantal et Léa : merci à l'équipe qui a oeuvré de 14h00 à 3H00 du matin. Vos élus sur le front.

Capture d’écran 2016-08-28 à 11.17.07.png

Ron Harkerman, DJ de la soirée jusqu'à 00H30.

07:40 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Ca bouge bien chez les Kerhorres . Ici, à Plougastel, c'est le calme plat !

Écrit par : yvon DANIEL | lundi, 29 août 2016

Il n'y a même pas eu de guirlandes dans les rues, pour Noël dernier ....

Écrit par : yvon DANIEL | lundi, 29 août 2016

Les commentaires sont fermés.