Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 12 novembre 2016

Commerces locaux : et un de plus!

Actuellement niveau commerces de proximité voire commerces "tout court", la ville affiche un joli palmarès, n'en déplaise à celles et ceux qui critiquent mais qui ne consomment jamais... sur place.

En effet, la ville attire et ce n'est pas un jugement de valeur, juste un élément factuel. En l'espace de deux ans et demi 5 commerces ont vu le jour : le commerce de chaussures qui se porte très bien à Kerscao, le restaurant le "Marrakech" au Vieux Kerhorre lequel est venu prêter main forte à la supérette (*) "Votre Marché" ouverte depuis Octobre 2014. Derniers en date : la salle de sport Vitam Form qui cartonne de 7h à 23h tous les jours de la semaine, au Vieux Kerhorre toujours; puis Monsieur Platriez qui, pignon sur rue, vient d'ouvrir sa cordonnerie "KerDom" laquelle ne désemplit pas depuis 1 mois pour la plus grande satisfaction des habitants me dit-il.

Bref, des marqueurs qui ne sont ni des sondages ni des éléments subjectifs mais bien du concret, et en cela c'est une excellente nouvelle qui réjouit le Maire certes mais toute l'équipe municipale. Mais ce n'est pas encore terminé...mesdames. D'ici 3 semaines à présent Linda ouvrira un magasin "My BoutiK", vêtements de prêt à porter toutes tailles, foulards, porte monnaie, sac à main, bijoux fantaisie. De quoi apporter, encore, un sacré plus à nos commerces. Ce futur magasin prendra ses quartiers au Bourg, Place du 8 Mai 1945 entre la nouvelle boulangerie reprise par Stéphane et Valérie Loton et le Crédit Agricole. Je souhaite vivement que cette nouvelle échoppe trouve sa clientèle très vite à l'approche des fêtes. Pour la petite histoire Linda m'a écrit pour me demander l'autorisation de décliner son nom de magasin avec le K de Kerhuon (VéleK, TrottiK, PratiK, DestoK...) afin de poursuivre le dynamisme perçu de la ville; ce à quoi j'ai répondu très favorablement.

Et ce n'est pas encore terminé : la Boulangerie "Au Fournil de Fred" sise 20, Boulevard Gambetta va racheter la vieille laverie automatique pour s'agrandir et créer un salon de thé qui ouvrira sur la Place Jeanne d'Arc en liaison piétonne en lien avec notre proche projet de réaménagement urbain (place centrale, lieu de rencontres, de spectacles) avec la Bibliothèque de rue. Sans compter sur l'aménagement de la Cantine au Moulin Blanc (le fameux dossier!) qui pourrait voir arriver là aussi des commerces lesquels font le pied de grue devant la Mairie pour s'installer.

Bref, tout ceci est positif et tout ceci est porteur d'avenir par des gens qui ont confiance en l'avenir et qui ont confiance dans leur territoire et qui, je dois le reconnaître, travaillent étroitement avec la collectivité pour parler d'une seule voix. Billet du week-end, billet positif : Le Relecq-Kerhuon c'est pas pareil!

Capture d’écran 2016-11-12 à 13.44.17.png

Capture d’écran 2016-11-12 à 14.10.31.png

 

* : La superette est propriétaire de ses murs depuis peu. Le propriétaire, vu ses chiffres réalisés, a décidé de sauter le pas, belle perspective. Bon signal...

14:54 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

et oui! Si tout le monde consommait sur place même si chacun est libre, plus personne ne se plaindrait de commerces qui ferment! Bonnes nouvelles donc mais en même temps vu l'image positive qui rayonne au delà de la ville cher Yohann ce n'est pas surprenant, c'est juste une conséquence juste et méritée. Il faut continuer à faire bouger cette ville!
Donc bon courage contre vents et marées.

Écrit par : Yvette Millin | samedi, 12 novembre 2016

Ancien artisan à kerhuon, je me permet de dire que dans les années 60 tout le bourg regorgeait de commerces jusqu'à la venue progressive des supérettes, qui ont finalement détruit les petits artisans.Actuellement,le changement s'inverse et j'en suis personnellement très fier, pour ma part j'essaye de me servir chez les commerçants du relecq car on a beaucoup plus de contacts et que l'on achète plus de qualitées.

Écrit par : Saliou | samedi, 12 novembre 2016

Les commerçants, les parents et les enfants n'avaient pas eu le droit aux guirlandes de Noël dans le bourg de Plougastel , l'an passé!!!
Punition ? Pourquoi ?
Cette fois-ci, la municipalité va-t-elle les ressortir de leur entrepôt?
Noël est surtout la fête des enfants !

Écrit par : yvon DANIEL | samedi, 12 novembre 2016

Tout le monde ne peut que se féliciter de ces nouvelles. Ici et ailleurs. Vous n'auriez pas une baguette magique pour Brest centre avec l'abandon manifeste de la municipalité depuis l'arrivée du tramway? Y êtes vous allé depuis 2 ans? Avez-vous vu ce spectacle d'une tristesse sans nom, ces baux à céder, ces immeubles et pas de portes à vendre, ces "fermetures définitives"... L'on dit toujours que c'était mieux avant et que l'herbe est plus verte chez le voisin sauf qu'il s'agit de constater là aussi de manière "factuelle" comme vous le dites que Brest est plus souvent dans les faits divers que dans la rubrique dynamisme local, y compris de ses commerces. Dommage, vraiment dommage. Mais tant mieux pour vous et votre ville; ici il est temps que ça change.

Écrit par : kermarrec alain | samedi, 12 novembre 2016

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.