Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 28 juin 2017

Réforme des Rythmes : communiqué de la ville.

"Il est désormais possible de déroger à l'organisation de la semaine des enfants scolarisés en maternelle et primaire.
Le décret en disposant est paru au journal officiel ce mercredi 28 juin.

Les élus du Relecq-Kerhuon prennent acte de la possibilité d'organiser la semaine scolaire sur 4 journées. Ils regrettent que ce décret soit publié avant que les effets de la précédente réforme n’aient été évalués par les membres de la communauté éducative.

À court terme, il paraît déraisonnable et précipité, à quelques jours de la pause estivale, de modifier l'organisation actuelle à 4,5 jours.

Les enfants, la communauté éducative, les agents investis dans la mise en œuvre des TAPs méritent qu'une telle décision soit prise au terme d'une réflexion construite et concertée.
Les élus du Relecq-Kerhuon ont fait le choix, dès 2013, de proposer la mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires. Ils sont convaincus que la succession de 5 matinées d'école est bénéfique au bien être des enfants et permet de lutter contre les inégalités sociales liées au mercredi matin vaqué.

L’année scolaire 2017/2018 sera organisée sur 4,5 jours dans les écoles maternelles et élémentaires du Relecq-Kerhuon. Aucune décision n'a été prise concernant les rentrées scolaires suivantes.

Le comité de pilotage du Projet Éducatif Territorial, instance d'animation et de contrôle de la mise en œuvre de la reforme de 2013, les parents, la communauté éducative seront interrogés.

Enfin, notre situation au cœur d'une métropole implique que de nombreux équipements services de loisirs, notamment, sont communs à plusieurs villes. L'organisation des activités qui en découlent impose que la cohérence territoriale soit également prise en considération."

16:01 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |  Facebook | | | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.