Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 12 avril 2018

Consultation citoyenne : nous allons solliciter les habitants pour trancher!

La ville se lancerait-elle dans une émission cherchant un restaurateur de bonne facture, capable d'investir dans une superbe maison neo bretonne au bord de l'Elorn et pour y créer une adresse de renom? Presque! En effet, voilà plusieurs mois la municipalité a eu connaissance de la vente d'une grande propriété bien connue des habitants, au lieu dit du Stear, le long de l'Elorn, les anciens bâtiments ostréicoles Danet. Bâtiment + une maison d'habitation lesquels jouissent d'un cadre magnifique au bord de la rivière et exposés plein sud, le tout enveloppé d'un écrin de verdure et d'arbres. Et comme les idées fusent aussi vite que la lumière, l'idée, pour refaire l'histoire a été de :

1. Profiter de la vente pour créer la continuité du sentier littoral pour les promeneurs et piétons. Vous connaissez mon engagement sur ce sujet! (SPPL)

2. Travailler sur un projet de base nautique pour jeunes et moins jeunes autour de la voile, du Kite, du paddle, du kayak et ainsi regrouper éventuellement les activités qui furent jadis basés à Camfrout sur un endroit dédié, les pieds dans l'eau. Et bien entendu préférer cette option à la construction d'un immeuble. Une "vraie base nautique" avec une cale existante!

3. Puisque la maison va avec les bâtiments, revendre ladite maison à un restaurateur gastronomique (ou pas) lequel, sans aucun doute, ferait exploser les réservations dans un cadre idyllique comme celui-là.

Bien entendu la ville n'a pas vocation à être agent immobilier. Reste qu'elle demeure attentive aux opportunités et aux projections dans l'avenir. Dès lors la veille informationnelle lui permet d'optionner certains choix et concernant ce projet c'est le type même de proposition qui peut fédérer, motiver et apporter une image de marque supplémentaire au territoire. Je sais fort bien que quelques gastronomiques ont cherché désespérément un site exceptionnel pour y installer un restaurant. Voilà que nous pouvons, peut-être, en avançant main dans la main et en joignant l'utile à l'agréable. J'invite celles et ceux qui pourraient, en lisant cet article, être intéressés à contacter la mairie dans les plus brefs délais.

Pour autant cette option est une option dite "d'opportunité"; en aucun cas elle n'était prévue dans le budget pas plus que dans le plan de mandat. Eu égard à l'investissement, le projet et l'ambition que l'on souhaite y apporter je ne désire pas que le conseil municipal soit seul à décider. C'est pourquoi, pour la première fois, je vais solliciter le vote, en conseil du 25 avril, de la mise en place de la consultation des citoyens sur cette question. Sorte de référendum local en plus souple, vous serez invités à venir voter dans vos bureaux de vote par un "oui" ou par un "non" sur ce projet. En amont il y aura eu des réunions publiques, des échanges, des permanences, un support papier reprenant les éléments financiers d'un projet qui n'était pas prévu. La question étant : doit-on laisser "filer" une opportunité pareille au motif que ce ne serait pas prévu. Souhaitons nous, oui ou non, conserver notre façade littorale? N'est-ce pas la responsabilité des élus? Je ne ferai pas mon travail si je ne vous posais pas cette question.

Le vote, autorisé par la Préfecture, aura lieu le 1er Juillet 2018. Un dimanche comme un dimanche d'élections sur une plage horaire qui reste à définir. Et ce sera dans les 11 bureaux de vote habituels.

Vous aurez la parole et, le peuple souverain, décidera de l'opportunité ou non d'aller sur ce projet.

Capture d’écran 2018-04-06 à 10.58.31.png

Capture d’écran 2018-04-06 à 10.58.19.png

Capture d’écran 2018-04-06 à 10.58.06.png

Capture d’écran 2018-04-06 à 12.03.27.png

14:51 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Une belle opportunité à saisir, en effet. On pourrait aussi rappeler le passé ostréicole de la commune...

Écrit par : Bernard Guéguen | vendredi, 13 avril 2018

L'idée semble alléchante mais ....
La cale est trop courte car dans ce coin là à mi-marée il n'y a plus d'eau, qu des cailloux et de la vase le tout en plein milieu des mouillages.
Quant à l'hôtel gastronomique auquel une partie des habitants n'aura pas les moyens financiers d'y mettre les pieds, il pose un autre problème de taille: quid des perturbations générées par la circulation et surtout par le ballet des camions de fournisseurs par une petite rue où on a du mal à se croiser e qui n'est pas faite du tout pour la circulation ??
La remarque est aussi valable pour le centre nautique où les parents se feront un devoir d'aller au plus près !!
Quid du danger représenté par le passage des camions alors qu'il y aura des bateaux à rentrer et surtout des enfants ou des adultes à pied ???
A mon humble avis autant le centre nautique a sa place, autant l'hôtel gastronomimque va apporter beaucoup plus de nuisances qu'autre chose..

Écrit par : plunian | samedi, 14 avril 2018

Le projet est une réelle opportunité pour le nautisme léger au Relecq Kerhuon et pour celles et ceux qui souhaitent mieux profiter du littoral communal : promeneurs, propriétaires ou pratiquants occasionnels de kayaks ou SUP, nageurs, afin d’accéder aux pratiques nautiques de proximités dans un cadre agréable et sécurisé. Le projet de restaurant est assez complémentaire , il apporterait une amplitude de présence plus importante sur le site avec une promotion de l'espace par un public varié et parfois non sensibilisé aux pratiques nautiques.

Écrit par : Le Gouic | dimanche, 15 avril 2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.