Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 21 mars 2018

Attaque en diffamation : la représentante La République En Marche... arrière

La vie d'élu local réserve bien des surprises!

Il y a plusieurs semaines de cela à présent, je recevais une visite d'un huissier de justice, lequel me portait un pli m’informant d’une procédure à mon encontre (une de plus!). Il s’agissait de Mme Garrigues-Kerhascoet, l’une des référentes de En Marche sur le secteur. Le motif? Citation directe au tribunal correctionnel pour « diffamation » puisque j’aurais menti en écrivant sur mon blog l’année dernière les faits qui lui étaient reprochés : travaux démarrés de manière illégale, abattages d'arbres classés notamment et condamnation du chemin littoral.

Bien accompagnée par des personnes qui me veulent du bien et qui naviguent entre Quimper et Paris (et qui se reconnaîtront en lisant ce texte) mais également par certains élus locaux, Mme l’administrée du Relecq-Kerhuon s’est donc procurée des témoignages d’anciens camarades socialistes, basculés à LREM depuis, disant de moi que je suis un affreux méchant et que c’est à cause de moi que Mme l’administrée n’a pu devenir députée en juin dernier… Rien que ça. Imaginez cette situation ubuesque d'élus, ex collègues, exerçant cette vengeance minable...

En effet, Didier Le Gac, député de Brest Rural, Jean Claude Le Tyrant, Maire de Daoulas et d’autres; ont pris leurs plumes pour dire tout le bien qu’ils pensaient de moi en affirmant que j'étais le seul responsable de la déroute de Mme l'administrée. Il s'agissait de défendre mon honneur, ma probité et surtout notre ville! Pour ce faire mon avocat, Maître Ronan APPERE, a plaidé la nullité de la procédure car dans notre pays nous sommes dans un Etat de droits et que l’on ne peut impunément assener des contre vérités. Et il a gagné puisque le Tribunal correctionnel a été en ce sens. Je suis donc relaxé et probablement La République En Marche bien ennuyée. Les méthodes sont petites mais je m’attends encore, hélas, à autre chose de leur part. Ce "nouveau monde" propre et transformé tant vanté par ces marcheurs n'est en fait qu'une machine locale à broyer ceux qui sont sur leur route. On l'a encore vu récemment à Brest...

Mais au fait? Les dérangerais-je à ce point pour vivre un tel acharnement? Je vous laisse juges.

Elle me réclamait notamment 10 000€ de dommages et intérêts.

Le lien ICI

FullSizeRender.jpg

20:24 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Il convient donc de constater que la justice de notre pays, cher Yohann, peut fonctionner en toute impartialité et sait rester indépendante.
C’est une très bonne nouvelle dans un contexte plutôt déprimant !

Écrit par : Marie-Elise REA | jeudi, 22 mars 2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.