Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 12 mai 2019

BREXIT : conséquences pour nos ports bretons.

J'ai souvenir, à bord, et j'ai déjà eu l'occasion de l'écrire ici, des échanges que j'avais pu avoir avec les passagers britanniques à la veille du référendum initié par David Cameron. C'était en 2016, presque 3 ans nous sépare. Une éternité en sommes. A cette époque nos voisins d'outre Manche s'apprêtait gaiement à voter en faveur de leur retrait de l'Europe. Depuis, les médias nous ont fait suivre de manière presque haletante le psychodrame qui se joue en Grande-Bretagne, tout cela s'acheminant vers une vraie crise politique dont ils ne savent pas comment se sortir mais, dans le même temps, avec d'autres acteurs qui regardent de l'autre côté de la Manche : nous en particulier.

Pas simple à comprendre, pas évident à assimiler tant les informations sont nombreuses et parfois incohérentes. Sauf que pour nous, en Bretagne, chez nous en Finistère, ce sujet inquiète car l'économie est intiment liée à nos échanges avec nos amis britanniques : les douaniers qui sont à poste à Roscoff ou à St Malo, les pêcheurs qui ne savent toujours pas comment va se décliner ce Brexit et l'utilisation des ressources qui viennent de la mer : quels secteurs? Quelles limites? Brittany Ferries enfin, premier employeur de marins en France; qui vogue sur la Manche mais qui transporte aussi les britanniques entre le Royaume-Uni et la péninsule ibérique. Avec 80% de sa clientèle qui est anglaise, comment ce Brexit se vit au sein de l'armement breton?

Pas simple et pour autant nous ne sommes pas restés inactifs pour ouvrir les portes et vous inviter à venir comprendre les enjeux. Avec une belle affiche qui plus est : Olivier Le Nezet, président du Comité régional des pêches maritimes et des élevages marins de Bretagne, Jean-Pierre Stéphan, représentant régional du syndicat Solidaires Douanes, Jean-Marc Roué, président de Brittany Ferries et Forough Dadkhah-Salami, vice-présidente de la Région Bretagne en charge de l'Europe et de l'international.

Mais "nous" qui ça "nous"? : Tristan Foveau et Arnaud Platel seront à la manoeuvre pour animer cette soirée avec nos invités. Une belle alliance entre le think-tank L'Hétairie (dont je suis membre) et le PS du Finistère pour débattre du fond en marge des élections, une proposition pour se régénérer et entamer de nouvelles étapes dans la réflexion globale sur notre territoire. Cette première en appellera d'autres! Déjà une seconde réunion est prévue avant l'été sur un autre sujet qui vous passionnera tout autant. J'en profite d'ores et déjà pour saluer Tristan et Arnaud pour ce premier lourd travail mené.

Seul on va peut-être plus vite mais ensemble nous allons plus loin.

Rendez-vous Jeudi 16 mai à 18h00 Faculté Victor Segalen à Brest, 20 Rue Duquesne, Amphithéâtre 2.

Capture d’écran 2019-05-12 à 17.23.53.png

17:32 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |  Facebook | | | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.