Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 06 mars 2020

Si La Cantine m'était contée

Le temps d'une publication je décale mon regard vers la campagne de Laurent Péron

D'abord pour les féliciter, lui et son équipe, pour cette belle dynamique collective qu'ils savent, actuellement, créer avec L'Union pour Le Relecq-Kerhuon

Ensuite pour partager cette publication de leur site de campagne qui remet l'église au milieu du village si je puis me permettre.

N'étant pas candidat au Relecq-Kerhuon je me suis astreint à un silence naturel et tout a fait logique. Pour autant, lire des mensonges, des postures et autres mesquineries des autres listes en course sur le sujet de La Cantine, m'a fréquemment fait bondir. Quelque part je me sens concerné par ce sujet et de l'instrumentalisation soudaine qui en est faite. Y compris par deux élus ou ex-élus de la majorité qui doivent être frappés d'amnésie quant à leurs votes et leurs soutiens plein et entier au projet proposé. Les vestes se tournent. Les esprits aussi, il n'y a pas qu'à Brest donc!

Je vous invite à lire cet article. Les plus anciens se rappelleront et rigoleront bien quand ils sauront que certaines listes ont décrété que des arbres étaient... centenaires. Toujours instructif quand on connaît un tant soit peu l'histoire de la ville. Juste un regard 30 années en arrière...

C'est là que l'on découvre que 80% de ces candidates et candidats ne connaissent pas leur territoire. Pire, réinventent l'histoire avec de piètres conteurs fussent-ils passés par d'honorables Scènes Nationales. On a pas toujours le talent que l'on croit...

A lire absolument

http://union-pour-le-relecq-kerhuon.fr/le-site-de-la-cantine-explications-en-texte-et-en-video

Capture d’écran 2020-03-06 à 18.05.46.png

18:17 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Et oui Yohann, l'herbe est toujours plus verte et plus fertile ailleurs. Du moins il le parait. Pour moi, elle ne l'est pas. Je suis dans la majorité actuelle, bien dans cette équipe et bien sur confiant avec cette nouvelle équipe constituée.
Les positions de principe sont plus faciles à adopter que faire face à la réalité, au présent et à l'avenir. Le manque de recul peut emmener à l'obstructionnisme. Visiblement c'est la voie choisie par certains.
Même ceux qui vénéraient Yohann, la politique locale, le dynamisme, la clarté des dépenses, des investissements, et la culture locale, et qui ont participé, voté la politique municipale, voire contribué à la vie locale, ces mêmes le reprochent aujourd'hui à l'équipe sortante. Difficile à croire. L'opportunisme a bon dos.
Ces mêmes qui se faisaient applaudir en présentation et validation de de leurs idées devant la majorité sortante et qui ont la même attitude en se faisant applaudir devant la sous pref au dépôt d'une autre majorité envisagée, ces mêmes devraient se poser des questions sur le fond de leur engagement. Opportunistes à souhait. Les casquettes ont tourné depuis... C'est vrai qu'au Moulin Banc à force d'accueillir les tempêtes, ça décoiffe. Certains pensent passer au travers des gouttes. C'est mal connaitre les Kerhorres qui eux savent d'où il viennent, où ils vont et n’oublient pas.

Écrit par : AK | vendredi, 06 mars 2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.