Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 06 avril 2020

Restauration scolaire : le geste de la ville.

Chaque semaine se tient une réunion de majorité en conférence téléphonique afin de conserver le lien entre les différents élu(e)s et continuer à travailler pour la ville. Vendredi dernier a été décidé qu'une action serait proposée, puis validée, en direction des familles ayant le moins de ressources et qui utilisent le service municipal de restauration scolaire. C'est le cas ce jour et, comme pour Brest où François Cuillandre et son équipe municipale ont décidé également de venir en aide aux familles les plus modestes, nous avons décidé de verser un chèque de 150€ par enfant pour compenser les frais qu'occasionnent cette crise sanitaire laquelle nous a conduit à fermer les écoles et les restaurants scolaires.

Cette initiative vise à accompagner les familles des quotients familiaux 1,2 et 3.

Nous avons pleinement conscience des difficultés que la fermeture de la restauration scolaire occasionne. Un repas n'est jamais facturé au coût réel de fabrication et une Mairie n'est jamais à l'équilibre sur ce poste de dépense : mais est-ce bien là l'exigence d'un service public? Nous savons donc qu'un repas réalisé à la maison n'a pas le même coût qu'un repas, équilibré, préparé par nos cuisiniers. Et la ville du Relecq-Kerhuon répond à cette urgence et affiche sa traditionnelle solidarité envers celles et ceux qui en ont le moins. J'ai souhaité étendre le dispositif au coefficient familial 3 puisque, traditionnellement, cette catégorie gagne toujours trop pour avoir le droit à quelque chose, ou pas assez pour se permettre quoique ce soit : les "français moyens" comme fréquemment utilisé dans le jargon journalistique.

Ces 150€ (avec effet rétroactif sur Mars, donc 225€ pour Mars-Avril) seront à dépenser dans l'intégralité des commerces du Relecq-Kerhuon (Boulangeries, primeurs, poissonnerie, supermarché, traiteurs etc...) et seront divisibles par 5, 10 ou 50€. Il s'agira de dépenser chaque chèque intégralement à chaque fois. Merci infiniment a tout le tissu commercial de la ville qui a répondu présent à l'unanimité.

Le coût pour la collectivité : 63 000€ pour Mars-Avril puis 42 000€ par mois si le confinement devait se poursuivre. Au total ce sont 282 enfants qui vont être concernés par cette mesure. Chaque famille concernée recevra son enveloppe directement, les services municipaux sont à pied d'oeuvre pour cela.

Encore une fois, ce sont les villes, comme Brest également, qui sont à la manoeuvre pour atténuer de la meilleure manière qu'il soit, les effets néfastes de cette crise mondiale. Je sais pouvoir compter sur votre soutien pour cette solidarité sans limite sur notre ville.

Prenez encore soin de vous, le confinement se poursuit; aucun relâchement ne peut-être admis. Là aussi, je compte sur vous.

restaurationscolaire-college_MIOS-442.jpg

14:15 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Merci beaucoup pour se geste sa va bien nous aider

Écrit par : Antoine | mardi, 07 avril 2020

Bonjour mon fils est en CM1 et sa date théorique de reprise est le 25 ou 26 je voudrais savoir du coup comme vous aviez annoncé que les bons continuerai en mai est-ce que nous aurons encore des chèques.
Cordialement

Écrit par : Isa | dimanche, 03 mai 2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.