Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 28 avril 2021

Je suis candidat

Monsieur le Ministre,

Tout d'abord loin de moi l'idée d'être un sachant, d'être celui qui va expliquer ce qu'il faut faire ou ne pas faire dans la campagne de vaccination. Vous êtes, j'imagine, submergé de personnes toutes aussi intelligentes et expertes, les unes que les autres. Tel n'est pas mon propos.

Mon outil d'information est déjà l'application sur mon smartphone "TousAntiCovid" qui me permet de suivre le nombre de nouveaux cas, le total de vaccinés en Bretagne (ma région) etc... Puis mon réseau social "favori" si je puis me permettre, non pas forcément pour publier, mais pour trouver une information : Twitter. Alors Monsieur le Ministre, il ne s'agit pas d'aller suivre des fake news ou autres trolls qui peuvent altérer un jugement efficace. Il s'agit surtout de trouver la bonne information donnée par nos quotidiens régionaux et nationaux.

J'y apprends, par vous-même, que de nombreux "créneaux" restent ouverts mais ne trouvent pas de preneurs. Un comble. A Nice, à Strasbourg, en Région Parisienne, des milliers de créneaux au motif que AztraZeneca serait dangereux. L'angoisse s'installant, même les plus de 55 ans refusent de se faire vacciner. De mon humble point de vue de citoyen brestois, cela est regrettable.

En Belgique, ils ont décidé d'abaisser l'âge de ce vaccin ci-nommé à 41 ans. C'est un exemple.

Chacun souhaite, vous le savez, retrouver une vie presque normale le plus rapidement possible. Une fois vacciné un "passeport" pourrait être autorisé et pourrait nous libérer. En attendant des milliers, des millions de françaises et français comme moi sont prêts à se faire vacciner. Y compris avec la "marque" du vaccin qui a été citée ci-dessus. Je suis de ceux-là. Je fais le choix de dire que je souhaite être vacciné dès demain si cela est possible. Je souhaite bénéficier des ces stocks jetés lesquels me conduisent à éprouver une grande frustration : il y a un an chacun jurait par le vaccin, maintenant certains, je les respecte, ne souhaitent plus se faire vacciner. Il ne m'appartient pas de juger.

Donc je suis candidat Monsieur le Ministre. Pas candidat aux départementales ni aux régionales. Mais candidat pour me faire vacciner ici, à Brest.

Merci Monsieur le Ministre pour cette lecture, merci pour faire preuve de pragmatisme et merci de penser à celles et ceux qui sont prêts mais qui ne peuvent pas. Et c'est en responsabilité que je vous adresse ces quelques lignes.

Mes respectueuses salutations,

Yohann Nédélec, Adjoint au Maire de Brest.

Capture d’écran 2021-04-28 à 19.00.53.png

19:02 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Bj j'aimerais aussi me faire vacciner travaillant en desinfection sur une école élémentaire j'aimerais me protéger ainsi que ma famille

Écrit par : Laot Christine | jeudi, 29 avril 2021

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.