Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 25 mars 2015

Une campagne c'est surtout du terrain!

Pendant que certains s'évertuent à lister les abstentionnistes sur les fichiers électoraux afin de les appeler pour leur dire d'aller voter ou bien que le grand conclave "Alliance" cherche désespérément un grand chef pour aller débattre ce jour avec Nathalie Sarrabezolles sur Tebeo; les soutiens du binôme Sarrabezolles-Péron s'activent sur le terrain depuis lundi matin pour mobiliser toute la journée afin d'aller voter dimanche. En effet, rencontrer, disctuter, informer et convaincre sont les raisons de nos déplacements dans les quartiers de 3 villes de notre canton. Et ça fonctionne! Des électeurs qui avouent ne pas être allés voter au 1er tour, ceux qui n'ont pas de carte électorale et qui pensent, du coup, qu'ils ne peuvent pas voter, ceux qui ignorent qu'il y a un second tour...

Tous ces cas "concrets" se présentent à nous depuis lundi. A nous donc de mobiliser! Pour ce faire, avec Nathalie, je me suis amusé à filmer de petites scènes de campagne en direct du "terrain". Avec 1950 vues en à peine 24h (photo de mon facebook ci-dessous) vous comprendrez donc la différence entre s'enfermer dans un bureau et téléphoner ou aller sur le terrain : elles sont disponibles sur YouTube en cliquant ICI ou les visionner ci-dessous également.

Et il nous reste 2 jours! Le rassemblement est une réalité et c'est unis que nous abordons ce second tour. Avec vous bien entendu!

Capture d’écran 2015-03-24 à 22.14.00.png

Vidéo N°1

Vidéo N°2

07:59 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |  Facebook | | | |

lundi, 23 mars 2015

Direction le second tour avec Nathalie Sarrabezolles

Avec près de 59% des voix dès le premier tour sur Le Relecq-Kerhuon, les forces de progrès sont en pôle position pour aborder le second tour. Avec un rapport 54/46 sur l'ensemble du canton, c'est une dynamique clairement identifiée qui nous permet d'être en confiance! Il faut saluer le résultat de ma camarade et adjointe au Maire, Isabelle Mazelin qui réalise un bon score (12%) sans oublier les écologistes qui, avec près de 7%, maintiennent une présence durable.

Nathalie Sarrabezolles termine en tête avec 37,50% au Relecq-Kerhuon : j'y vois là la récompense du travail réalisé sur le canton depuis 2008. J'appelle toutes les forces de progrès et écologistes à se rassembler autour du binôme composé de Nathalie Sarrabezolles et Stéphane Péron.

Ma crainte est réelle de voir l'UMP de Madame Malgorn et Madame Guérin l'emporter lorsque l'on peut lire qu'ils souhaitent remettre en cause le contrat de territoire signé entre Pierre Maille et François Cuillandre il y a 3 semaines. Concrètement, pour notre canton c'est la remise en cause pure et simple de notre projet de nouvel EHPAD dont la compétence appartient au Conseil Départemental. Sont-ils diserts au lendemain du 1er tour sur ce sujet? Je mettrai donc toutes mes forces, cette semaine, pour voter et faire voter pour Nathalie et Stéphane.

En tant que Maire de notre ville et à toutes celles et tous ceux qui soutiennent notre action collective municipale, je souhaite que vous puissiez vous réunir autour de cette candidature. Tout commence en Finistère!

LES RESULTATS DU CANTON EN CLIQUANT ICI

Capture d’écran 2015-03-23 à 09.19.20.png

09:40 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |  Facebook | | | |

jeudi, 19 mars 2015

Dimanche : votez!

Parfois une vidéo parle mieux que quelques mots... J'ai donc décidé de vous livrer mon message par mon compte YouTube!

Bonne lecture.

Et à dimanche dans les bureaux de vote!

16:31 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |  Facebook | | | |

jeudi, 12 mars 2015

J-10 : allez voter dimanche 22 mars!

Les élections départementales se profilent à l'horizon et le 1er tour se déroulera dans, à présent, 10 jours. Le dimanche 22 mars de 8h00 à 18h00 au Relecq-Kerhuon et jusqu'à 19h00 à Brest.

Hier soir nous avons tenu une réunion publique à Plougastel-Daoulas, à l'Avel Vor, devant environ une cinquantaine de personnes qui, vraisemblablement, voulaient poser des questions aux candidats : la réforme territoriale (le mille feuilles"), le contrat de territoire avec la métropole, des questions plus particulières sur les personnels des EHPAD; de quoi avoir ce contact direct avec les électeurs qui avaient fait le déplacement.

De plus, et à l'actif du binôme Sarrabezolles/Péron, ce sont une dizaine de réunions chez l'habitant, des déplacements nombreux dans les quartiers des 3 villes, une présence active sur le net qui permettent de donner les informations nécessaires. A noter que France 3, Tébéo et Mediapart s'intéressent de près à notre territoire pour suivre le binôme fréquemment depuis plusieurs jours. 

Je vous laisse visionner la vidéo de Nathalie Sarrabezolles, candidate titulaire. Et visiter leur site! www.sarrabezollesperon2015.fr

11:59 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Imprimer |  Facebook | | | |

mardi, 10 mars 2015

Fin de vie : le débat s'ouvre.

L'Assemblée Nationale ouvre aujourd'hui le débat sur la fin de vie. Vaste débat. Sujet sensible. Sujet clivant favorisant la mobilisation des antis et des pros. Cependant il s'agit de souligner le courage politique pour ouvrir ce débat qui, d'ailleurs, divise et parfois fédère. J'ignore si vous vous sentez concernés par cette question; sans doute certains diront que, comme le mariage pour tous, il ne s'agit pas d'une priorité. Pour autant l'État doit répondre de manière claire et pertinente à cette question : avons nous le droit de mourir dans la dignité dès lors que le choix est acté par la famille ou parce que c'est le choix d'un malade qui est considéré comme incurable.

L'actualité récente nous a permis de suivre le drame que peuvent vivre des familles qui se déchirent sur cette question. La loi doit donc intervenir. Jean Leonetti (UMP) et Alain Claeyes ont su rassembler leurs positions pour présenter un texte voulu par le Chef de l'État. Je considère que c'est une question extrêmement importante, j'ai d'ailleurs ma propre opinion et mon propre choix sur cette dernière. Pour autant je souhaite organiser dans cette période qui s'ouvre un vrai débat public avec les avis qui vont dans un sens et dans un autre, je pense que sur des questions sociétales de cette force, une municipalité à le droit et presque le devoir d'organiser ces moments d'informations.

Je suis déjà en contact avec des associations; rien n'est calé, tout est à construire mais je souhaite, en avril, provoquer cette rencontre avec vous toutes et vous tous. La fin de vie se joue à Paris avec le législateur : prenons la parole.

Capture d’écran 2015-03-09 à 22.26.09.png

08:33 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Imprimer |  Facebook | | | |