Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 02 juillet 2018

Le Oui l'emporte

Les plus ambitieux pensaient à une participation de 30%. J'étais plutôt dans l'idée de 15 à 20. Nous y sommes avec 18% pour cette consultation. Et ce n'était pas gagné eu égard à un dimanche particulièrement chaud, des regards plutôt tournés vers la plage et le 1er Pique-Nique Kerhorre de l'année 2018 (lequel fut un total succès d'ailleurs...). Bien entendu, avec près de 34% c'est le bureau de vote numéro 2 qui décroche la palme de la participation : logique puisque c'est ce bureau qui englobe le secteur concerné par le vote...

Cependant, sur l'ensemble des 11 bureaux, nous avons eu quantité de remerciements sur ce "nouveau" moyen de solliciter l'avis des citoyens; pour ou contre, le vote est un acte important qui donne un sens à l'action.

En effet, nombreux ont été les électeurs saluant la démarche et ne comprenant pas, par ailleurs, et que ce soit pour cette consultation ou les autres élections, que le citoyen ne prenne pas plus part au débat. Je suis donc satisfait de la tenue de cette consultation citoyenne qui en appellera sans doute d'autres. Satisfait du résultat aussi, bien évidemment : avec près de 87% pour le OUI, le résultat est sans appel avec 1450 électeurs (tout de même) qui ont déposé ce bulletin dans l'urne. Les esprits chagrins diront "que" 1450, moi je rétorquerai "surtout avec ces 1450". A présent la ville va pouvoir sereinement envisager la suite, après l'été, pour le devenir maîtrisé et public de ce secteur tant apprécié par les habitants.

Ainsi que je l'ai évoqué à l'occasion des 4 réunions publiques, le projet sera collectif et nous écouterons tous les habitants et associations qui voudront travailler avec nous pour rendre ce site le plus ouvert et agréable possible. Je remercie, enfin, les services, les élus et les citoyens qui ont tenu les bureaux de vote hier. La démocratie participative n'est pas qu'une posture et un terme galvaudé en période électorale : elle est une réalité chez nous avec cette consultation sans oublier le large travail mené depuis l'année dernière dans le cadre du PCV (Plan Circulation de la Ville) avec plus de 90 habitants qui ont suivi et qui se sont investis avec la collectivité. Et cela fera des petits.

* A la lecture de la presse j'ai donc appris officiellement que le parti présidentiel La République En Marche était "dans l'opposition" à la majorité municipale. Dont acte. Avec une droite depuis 2014 au conseil municipal, nous voilà avec une deuxième droite qui, celle là, donne des bons points, des mauvais points et ce sans mouiller la chemise. Position pratique mais totalement irresponsable et paternaliste pour les tenants du "Ni-NI". Au moins les choses se précisent et les habitants et électeurs sauront y voir plus clair. Aucun doute que ces deux oppositions sauront se réunir en 2020 pour tenter de "sortir" la majorité actuelle et vouloir un autre Maire et une autre équipe! Mais finalement nous n'avons aucune surprise, juste une confirmation de ce que l'on pensait déjà depuis bien des semaines. La clarification est en marche comme au niveau national : et de droite et... de droite.

 

Capture d’écran 2018-07-01 à 20.14.42.png

La prise de position de La République En Marche rejoignant LR au Conseil municipal. Le positionnement dans l'opposition est donc officielle :

Capture d’écran 2018-07-02 à 09.22.07.png

 

08:59 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Imprimer |  Facebook | | | |

dimanche, 01 juillet 2018

Consultation citoyenne Le Relecq-Kerhuon : les résultats.

"Êtes-vous favorable à l'acquisition par la ville des parcelles AI 73 et AI 74 situées au Stear"

 

Inscrits : 9412

Votants : 1681

Blanc/Nul : 5

 

OUI : 86,52%

NON : 13,48%

Capture d’écran 2018-07-01 à 18.13.01.png

18:48 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |  Facebook | | | |

jeudi, 28 juin 2018

A vous de voter

Hier soir s'est tenue la dernière des 4 réunions publiques destinées à informer les habitants sur le projet d'acquisition de deux parcelles au lieu dit "Le Stear".

En effet, comme je l'ai évoqué fréquemment c'est avec une pointe d'originalité que nous nous sommes lancés dans cette procédure, jamais utilisée en Finistère, de "Consultation Citoyenne"; sorte de référendum mais qui n'en est pas vraiment un. Cependant au nom de la ville j'ai pris l'engagement de respecter la volonté des électeurs dimanche prochain : le conseil municipal suivra le vote qui sortira des urnes dimanche soir.

4 réunions publiques donc, plus 5000 dépliants informatifs distribués et au final près de 450 citoyens rencontrés aux 4 coins de la commune pour échanger. Merci aux habitants et à la qualité des échanges qui ont pu avoir lieu. Beaucoup de questions ont été posées, souvent les mêmes d'une réunion à une autre mais toujours dans la courtoisie, parfois la passion de celles et ceux qui manifestent leurs oui avec force! Cependant à présent c'est à vous de jouer et nous estimons que tout a été fait, y compris avec l'aide d'associations qui ont milité pour le "oui" également, pour que chaque habitant qui l'a souhaité, puisse avoir accès aux informations : recueil en mairie, conférences de presse, panneaux électroniques, journal hebdomadaire LRKi, les réseaux sociaux des élus, ce blog...

Alors, dimanche, de 8h à 18h dans chaque bureau de vote (les mêmes que vous connaissez) vous êtes invités à venir exprimer votre souhait. Soit la collectivité devient propriétaire et conserve l'aspect maritime en accès libre avec des aménagement les associations nautiques (mais pas que) avec le rétablissement de la servitude littorale, soit une poursuite (tout à fait légale) de l'urbanisation de l'endroit.

C'est un vrai sujet qui engage au delà de notre quotidien proche, il s'agit plutôt de se projeter sur les 30 ou 50 prochaines années quand nos successeurs auront à améliorer encore notre ville et qu'ils puissent ce dire que cet espace à pu être "épargné" de l'urbanisation. Quoiqu'il en soit si vous lisez cet article, que vous habitez la ville, déplacez-vous dimanche! Et ce, même avec le 1er Pique-Nique Kerhorre (sur le Pont) dès 11h11!

* Procurations autorisées pour le vote : vous rendre à la gendarmerie avec le/les noms des personnes qui voteront pour vous!

Capture d’écran 2018-06-28 à 11.41.27.png

Capture d’écran 2018-06-28 à 11.41.37.png

Capture d’écran 2018-06-28 à 11.41.53.png

Capture d’écran 2018-06-28 à 11.42.09.png

12:26 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |  Facebook | | | |

mercredi, 13 juin 2018

Condamné!

La charge d'élu procure son lot de satisfactions, elles se lisent sur les visages de ceux qui vous font part de leur soutien sur un projet ou une réalisation réussie. Mais la charge d'élu, c'est aussi, depuis quelques années, l'acceptation d'être la cible, sans limite, de détracteurs qui cherchent par tous les moyens à vous atteindre, de plus en plus par voie judiciaire.

J'ai été condamné, hier, à 1500€ d'amende, dont 1000€ avec sursis, par le Tribunal de Brest pour "usurpation d'identité" sur ce Blog. Je fais appel de cette décision. 

J'ai croisé cette personne sur mon chemin politique, je l'ai même accueillie dans mon équipe. Des désaccords majeurs et la trahison d'un esprit d'équipe m'ont néanmoins conduit à lui retirer sa délégation en 2009. Vous dire que depuis elle n'a eu de cesse de me dénigrer, critiquer systématiquement l'équipe, qu'elle s'est acoquinée avec des individus au sein d'alliances de circonstance n'est-il pas superflu? Pour cela elle a utilisé mon Blog. Je ne modère que ce qui est injurieux , je publie tous les commentaires, même ceux qui ne me sont pas favorables. Je n'ai donc empêché la parution d'aucun des commentaires, des réquisitoires de cette personne. Le temps aidant, cet interventionnisme à charge, sous couvert d'anonymat ("indignée"), m'a agacé, puis mis en colère. 

Je le concède, la colère n'est pas bonne conseillère en particulier pour les élus locaux, et c'est cette action qui me vaut d'être condamné à une amende qui se monte au final à 500€.

Dans cette situation, plusieurs questions peuvent légitimement se poser :

  • Ai-je menti? : non
  • Ai-je été insultant? : non
  • Ai-je été attaqué par une ancienne adjointe agissant sous pseudonyme et fausse adresse mail? : oui
  • Ai-je été en colère au point de vouloir lui signifier qu'il était temps que cela cesse? : oui
  • Est-ce que je suis un être humain avec ses défauts? : oui
  • Est-ce que cela fait de moi un moins bon Maire aujourd'hui qu'hier?

Je ne répondrai pas à cette dernière question, ce n'est à personne d'autres qu'aux habitantes et habitants du Relecq-Kerhuon de le dire.

Ce qui relevait, il y a quelques années du débat public en contact direct avec les habitants ou en conseil municipal, se retrouve aujourd'hui porté devant les juridictions civiles ou pénales. Que cette personne et celles et ceux qui pourraient l'accompagner ou vouloir engager d'autres procédures soient rassurées, le terrain d'action politiques s'est élargi aux tribunaux, j'en prends acte et, à leur grande satisfaction probablement, je me prête au jeu puisque je fais appel de la condamnation qui me concerne.

Je reste néanmoins persuadé que le débat politique - serait-il un combat personnel?- s'appauvrit par le recours à la critique systématique sous couvert d'anonymat et par l'utilisation croissante des tribunaux pour affaiblir la confiance que les habitants ont dans leurs élus. Je reste convaincu que le débat politique doit avoir lieu dans le cadre des institutions qui ont été construites pour lui.

12:51 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Imprimer |  Facebook | | | |

lundi, 11 juin 2018

OFNI 2018 : vers de belles années encore!

La crainte état immense pour ne pas dire exclusive de voir des trombes d'eau tomber hier entre 13h00 et 18h00. Il n'en fut rien et, au contraire, avec une température avoisinant les 21-22° la journée de lutte sur la mer entre radeaux bricolés de toutes pièces a pu se dérouler dans d'excellentes conditions.

Nous étions 6 sur le départ ("nous" car nous étions un groupe de la mairie à en avoir un!) et chacun a essayé de rivaliser d'ingénuité pour aller vite et flotter... bien. Si notre X-Wing de la saga phare mondiale flottait bien, il n'allait, quant à lui, pas très vite. Mais si l'objectif était de gagner, c'était surtout la volonté de participer et de s'amuser avec plusieurs centaines de personnes venues admirer la bataille navale en Baie de Camfrout!

Car le projet est bien celui-là : créer du lien, motiver des quartiers, des amis, des voisins, des collègues de boulot (comme l'équipe que nous affrontions, une bande de collègues de Décathlon Brest) pour venir s'amuser et profiter du plan d'eau magique qu'offre notre ville avec, notamment, la vue imprenable sur les ponts de l'Iroise et Albert Louppe. De plus, ce sont les associations locales qui ont répondu "banco" en nous accompagnant sur ce projet qui existe depuis 2015 maintenant. Merci au Centre Nautique du Relecq-Kerhuon (CNRK), merci à l'association de pirates de "Toutes Voiles Kerhorres" (TVK) lesquelles ont su répondre rapidement à notre appel en organisant la sécurité, la restauration...

Et bien entendu merci au public et aux 5 autres équipes! Surtout au vainqueur "Droit au fond" qui, actualité footbalistique oblige, avait réalisé un mini terrain avec une mini lucarne. Mais le Centre Jacolot n'était pas en reste avec leur réplique quasi identique de la maison de Disney "La Haut". Beaucoup ont d'ores et déjà précisé qu'ils voulaient s'inscrire pour 2019; Ok! Mais conseil d'expert avec Johan Richard, Laurent Péron, Léa-Audrey Réa et Jean-Marc Dincuff : c'est pas mal de semaines avant le top départ qu'il faut s'y mettre, probablement courant février pour être certain de ne pas construire votre radeau dans l'urgence!

Quant à nous, entre le bien et le mal de la force, nous avons soigné notre arrivée mais objectivement nous avons été d'une nullité absolue pour espérer gagner la manche. Comme quoi la force n'est encore qu'une légende mais cette édition aura au moins eu un mérite : réaliser un rêve de gosse en endossant le costume de... Dark Vador. Pas de petits plaisirs hein!

Capture d’écran 2018-06-11 à 10.08.02.png

Capture d’écran 2018-06-11 à 10.27.24.png

Capture d’écran 2018-06-11 à 10.08.21.png

Capture d’écran 2018-06-11 à 10.08.58.png

Crédit photos : Yannick Le Bris. 

10:39 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Imprimer |  Facebook | | | |