Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 07 août 2018

Brittany Ferries : le Honfleur prend forme.

L'arrivée d'un nouveau navire est toujours une bonne et grande nouvelle. Pour la compagnie bien entendu mais aussi pour les milliers de touristes qui décident de prendre la mer pour gagner l'un ou l'autre des continents, qu'il soit Européen, britannique ou bien encore Irlandais.

L'année prochaine, plus précisément le 9 Juillet 2019, notre nouveau ferry opérera sa 1ère traversée commerciale entre Caen/Ouistreham et Portsmouth : il remplacera alors le Normandie qui lui ira croiser sur le ligne voisine de Le Havre-Portsmouth (en lieu et place de l'Étretat). Le dernier navire neuf de la compagnie remonte à 2009 avec l'Armorique qui est actuellement sur la ligne Roscoff-Plymouth, alors autant dire que cette entrée en flotte est très attendue! Mais a bien des égards, le Honfleur sera bien différent de ses collègues et notamment sur un point principal : terminé les carburants polluants, place au GNL pour faire avancer la bête! Réduisant de ce fait de manière importante l'émission de dioxyde de carbone et supprimant l'émission de soufre.

Afin d'accompagner la naissance du petit dernier, la compagnie a mis sur pied un site fort instructif et bien calibré où l'on retrouve toutes les informations nécessaires au suivi de la construction, laquelle s'effectue actuellement en Allemagne (faute de disponibilité et des délais à tenir aux Chantiers de l'Atlantique).

Je vous invite à le parcourir et, qui sait, vous donnera t-il envie de sauter le pas et de vous rendre en Espagne, en Irlande et évidemment en Angleterre. Même si le Honfleur ne sera affecté qu'à la ligne Ouistreham-Portsmouth. La propulsion donc, mais aussi les aménagements intérieurs avec des cabines d'en genre nouveau (de vrais lits deux places!) de la WiFi partout à bord, des écrans dans chaque cabine, des espaces résolument contemporains... Bref, de quoi donner envie.

Il me tenait à coeur de pouvoir vous glisser ce message car, hélas, trop d'entre vous ignorez que Brittany Ferries est une compagnie française, avec le savoir-faire français en terme d'hôtellerie et de gastronomie : cela a son importance car, de fait, la compagnie est le premier employeur de marins français. A présent, Brittany Ferries c'est 11 lignes et autant de navires, plus de 2500 salariés, 2,6 millions de passagers transportés et une croissance qui se poursuit (bien loin de 1973 avec 1 bateau et 1 ligne). Et en attendant les deux autres unités, neuves, en 2020 et 2021 pour l'Espagne (Le "Galicia" et le "Salamanca") il s'agit de souhaiter la bienvenue sur l'eau au Honfleur!

Capture d’écran 2018-08-07 à 14.17.00.png

Capture d’écran 2018-08-07 à 14.17.24.png

Capture d’écran 2018-08-07 à 14.13.55.png

14:24 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : brittany ferries | |  Imprimer |  Facebook | | | |

mardi, 20 mars 2018

Renaissance du PS : je m'engage.

Certains me souhaitent bon courage, d'autres plus cyniques me voient comme un notaire dépositaire de la fin du Parti Socialiste, la majorité enfin sont motivés et y croient vraiment. Je fais partie indéniablement de ce groupe là.

J'y crois et j'y crois tellement que j'ai décidé d'être candidat à la fonction de 1er Secrétaire Fédéral du PS du Finistère.

Alors bien entendu je n'arrive pas à la meilleure période; celle où tout est magique, où tout est beau et où nous additionnons les victoires au détriment de notre remise en cause, où l'on se réparti les postes et les places sur des listes en bons barons locaux. Car là est bien la réalité : les victoires successives nous ont rendu fainéants, inaudibles et paresseux sur le travail intellectuel avec certains signaux qui auraient du nous alerter sur notre santé politique. J'y crois car je ne pense pas que ayons vocation à rester "entre" le macronisme et le melanchonisme, j'y crois car je perçois une vraie envie de gauche de gouvernement qui ne déçoit plus et qui assume ses actes.

Le travail est immense et j'en ai bien conscience. Mais je préfère arriver à ce moment précis de l'histoire politique de notre fédération où tout est à reconstruire plutôt que de cueillir naïvement les pseudos fruits d'une illusoire victoire.

Je suis réaliste sur la situation mais ambitieux pour le développement de nos idées. Les élections législatives en Haute-Garonne, où le candidat PS bat le candidat LREM avec 70% des voix, sont là aussi un signal que notre parti n'est ni mort ni enterré. Si ce n'est qu'un signe, un frémissement, il nous appartient de faire vivre ces derniers pour porter une parole forte au niveau national, là est l'enjeu de ce congrès et l'objectif de ma candidature. Un homme ou une femme seul(e) ne vaut rien, c'est l'équipe qui compte, la dynamique. Et le fait que mes autres camarades des textes d'orientations de Stéphane Le Foll ou bien encore Emmanuel Maurel ne présentent aucun candidat au niveau fédéral est bien l'interprétation de ce large rassemblement et d'une position unitaire du Parti Socialiste. Et ceci dans la lignée de ce que souhaite notre futur patron, Olivier Faure.

François Mitterrand disait "Il y a tant à faire ensemble, et tant à dire aussi". Je fais mienne cette citation et c'est une équipe de la Renaissance que je m'apprête à animer aux 4 coins du Finistère.

Ce travail sera long mais riche, fastidieux mais passionnant. Nous sommes toujours en convalescence et il s'agit de méditer sérieusement le message des Français d'il y a 1 an. Mais nous saurons être prêts pour les futurs échéances. Avec les 1300 adhérents du Finistère nous sommes là, décidés, engagés et rassemblés pour le meilleur et vivre des printemPS qui chantent. Place à l'action, place à notre retour.

Article Ouest France ICI

Capture d’écran 2018-03-20 à 19.16.22.png

19:17 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Imprimer |  Facebook | | | |